informations quotidiennes

Omicron : le sport festif « effectivement sans spectateurs » en Écosse


La plupart des sports festifs en Écosse seront « effectivement sans spectateurs » alors que le gouvernement poursuit la lutte contre la variante Omicron de Covid-19.

Les restrictions, affectant tous les niveaux de sport, commencent le 26 décembre pour une période de trois semaines.

Les événements en plein air seront limités à 500 personnes, avec une distance sociale d’un mètre en place, a confirmé le premier ministre Nicola Sturgeon.

Il survient au milieu d’un nombre croissant de cas Omicron à travers le pays.

Tous les clubs des quatre divisions de la Ligue écossaise de football professionnel sont tenus d’effectuer des tests quotidiens dans le but de traverser le calendrier des fêtes traditionnellement chargé.

La Premiership écossaise doit fermer ses portes le 4 janvier pour deux week-ends, avec le manager de Livingston David Martindale parmi ceux qui appellent à une mise en œuvre plus rapide des vacances d’hiver.

Trois matchs de haut niveau mercredi ne seront pas affectés, mais il y a une carte complète des rencontres le lendemain de Noël et tous les clubs de la Premiership et du Championship jouent le 29 décembre.

Il y a un derby Old Firm à Celtic Park et un derby de Dundee à Dens Park le 2 janvier, Hibernian accueillant le rival d’Édimbourg Hearts le lendemain.

En rugby, les Glasgow Warriors et Édimbourg se rencontrent en championnat les 27 décembre et 2 janvier, tandis que Musselburgh accueille des courses de chevaux le jour du Nouvel An.

Avec des événements assis en salle limités à 200 personnes, le hockey sur glace et le basket-ball seront touchés.

Les sites sportifs écossais sont revenus à un nombre illimité pour la première fois depuis mars 2020 en août.

Mais Mme Sturgeon a déclaré que les nouvelles mesures « rendront bien sûr les matchs de sport, y compris le football, sans spectateurs au cours de cette période de trois semaines ».

Il est entendu qu’une grande partie de l’inquiétude est centrée sur les fans qui se rendent aux matchs et en reviennent et les contacts étroits avec d’autres personnes dans les files d’attente et les toilettes.

Les services d’urgence seraient également désireux de libérer du personnel pour d’autres priorités, en particulier à un moment où un grand nombre de membres du personnel doivent s’isoler.

Les Écossais ont déjà été invités à rester chez eux autant que possible et à limiter les rassemblements à des groupes de trois ménages au maximum avant et immédiatement après le jour de Noël.

Le premier ministre a ajouté que les mesures de précaution semblaient « désespéramment similaires » à celles prises à Noël dernier, mais a déclaré: « Bien que cela puisse ne pas en avoir l’air, nous sommes dans une position beaucoup plus forte que l’année dernière. »

Le directeur clinique national de l’Écosse, le professeur Jason Leitch, a averti lundi que le pays était « loin de loin » du pic de la vague Omicron.

Laisser un commentaire