informations quotidiennes

Jude Bellingham « conseillerait » aux footballeurs de se faire vacciner contre Covid


Le milieu de terrain anglais Jude Bellingham a déclaré qu’il avait été vacciné contre Covid-19 et son rappel – et a encouragé d’autres footballeurs à faire de même.

Le joueur de 18 ans joue pour le Borussia Dortmund en Allemagne. où 94% des joueurs sont doublement vaccinés.

Bellingham a déclaré à Sally Nugent de la BBC que les joueurs « ont une plate-forme dans la société ».

« J’ai eu à la fois des jabs et le booster, juste pour être sûr. Je ne veux rien transmettre à ma famille et manquer des matchs moi-même », a-t-il déclaré.

« Ce n’est pas à moi de m’asseoir ici et de dire que tout le monde doit se faire vacciner, c’est un choix personnel … évidemment, je veux que tout le monde soit en sécurité, donc je leur conseillerais probablement de le faire. »

Le débat sur les taux de vaccination des footballeurs intervient au milieu d’une série d’épidémies de Covid-19 dans les clubs de Premier League et d’EFL – provoquant une série de reports de la liste des matchs du week-end.

Les actionnaires, les managers et les capitaines de Premier League discuteront des options potentielles lors d’une réunion lundi.

Les taux de vaccination parmi les footballeurs allemands sont plus élevés qu’en Angleterre – où 25% des joueurs de l’EFL disent qu’ils n’ont pas l’intention d’obtenir le jab, et les chiffres les plus récents de la Premier League, publié en octobre, a révélé que 81% des joueurs de Premier League avaient eu au moins un jab, tandis que 68% avaient reçu deux doses.

Il n’y a pas de chiffres officiels pour les taux de vaccination dans le football écossais, où des protocoles plus stricts ont été introduits visant à ralentir la propagation du Covid-19.

Par rapport à la société dans son ensemble au Royaume-Uni, 89 % des plus de 12 ans ont reçu leur première dose de vaccin, 82 % ont eu leur deuxième et 44 % ont eu un rappel.

Cependant, dans toute l’Angleterre, le taux de vaccination des moins de 40 ans est inférieur à 75 %.

Les personnes non vaccinées qui sont considérées comme un contact étroit d’une personne testée positive pour le coronavirus doivent s’auto-isoler pendant 10 jours conformément aux exigences légales énoncées par le gouvernement britannique.

Le manager anglais Gareth Southgate – s’adressant également à la BBC – a déclaré à propos des vaccinations : « Le seul moyen de s’en sortir est de lutter collectivement contre le virus – pour des raisons de santé ; pour l’économie ; pour tout. Nous avons tous la responsabilité de penser aux autres aussi. comme nous-mêmes dans des moments comme celui-ci.

« Je ne vois pas d’autre issue à la situation dans laquelle nous nous trouvons. Je comprends que les gens s’inquiétaient des tests et de ce à quoi cela pourrait conduire. Mais je pense que nous avons une énorme expérience médicale et si vous écoutez le bons experts, cela devrait réconforter les gens dans cette situation. »

Qui d’autre a parlé des vaccinations ?

  • directeur général de la Premier League Richard Maîtres a demandé aux clubslien externe d' »encourager fortement » les joueurs à se faire vacciner, estimant que « ça n’a jamais été aussi important » pour la « protection contre la variante Omicron ».
  • Ministre des Sports Nigel Huddleston ajoutée:lien externe « Obtenir le jab est la chose socialement responsable à faire.
  • Le patron de Liverpool Jürgen Klopp estime que se faire vacciner devrait être obligatoire « d’un point de vue moral » et a révélé que « 99% » de son équipe avait reçu les deux vaccins.
  • Klopp, patron d’Aston Villa Steven Gerrard et directeur du Crystal Palace Patrick Vieira ont tous dit que le statut de vaccination serait une considération si vous signiez des joueurs dans la fenêtre de transfert de janvier.

Pourquoi certains joueurs ne se font-ils pas vacciner ?

Quelques personnes choisir de ne pas être vacciné, citant un certain nombre de facteurs, y compris leur manque de confiance dans le vaccin, les inquiétudes concernant les effets secondaires ou la peur des aiguilles.

D’autres – une minorité – se retirent de la vaccination en raison de leur consommation de désinformation et théories du complot en ligne, notamment sur les réseaux sociaux.

Une théorie des médias sociaux relie les footballeurs et les problèmes cardiaques – comme celui du Danemark Christian Eriksen, celui de Barcelone Sergio Agüero et Wigan Charlie Wyke – avec les effets secondaires des vaccinations Covid-19.

Cardiologue du sport Dr Jansay Sharma, le directeur médical du marathon de Londres, a déclaré à BBC Sport qu’il n’y avait « aucune preuve » d’un lien entre les vaccins et la myocardite – inflammation du muscle cardiaque.lien externe

« Je suis très impliqué dans le football et je suis conscient des problèmes cardiaques qui ont affecté certains joueurs de football », a déclaré le Dr Sharma: « Une chose que je confirmerais, c’est que les événements dont vous avez lu ne sont pas liés à l’infection à Covid ou le vaccin, il est donc très important de faire passer ce message.

« Nous devons respecter l’autonomie d’un individu – mais mon message pour eux est que le risque [of heart muscle inflammation] des vaccins est extrêmement faible – 1 sur 20 000-50 000. Le risque avec le Covid est 20 à 50 fois plus élevé.

« Je pense que nous avons la responsabilité sociétale d’essayer de freiner le virus. Ce sont aussi des modèles. Si un joueur de haut niveau dit qu’il ne veut pas être vacciné, vous pouvez imaginer que certaines personnes disent: » Pourquoi devrais-je me faire vacciner alors ?’ Pour toutes ces raisons, j’encouragerais les jeunes joueurs à se faire vacciner. »

Président du Palais de Cristal Paroisse de Steve a déclaré qu’il comprenait que certains joueurs avaient leurs propres inquiétudes quant à l’obtention du jab, mais a ajouté qu’il pensait que le taux de vaccination se comparait favorablement à celui du reste de la société dans le même groupe d’âge.

« Les joueurs ne sont pas différents des gens de la société de ce groupe d’âge – certaines personnes ont leurs propres opinions et préoccupations », a déclaré Parish à BBC Breakfast.

« Nous avons un taux de vaccination très élevé – je pense – en Premier League pour la tranche d’âge dans laquelle les joueurs sont comparés au reste de la société.

« Mais il y a des joueurs qui ont des problèmes – des problèmes médicaux qui signifient qu’ils ne peuvent pas se faire vacciner de la même manière, ou simplement des problèmes individuels ou familiaux. Nous devons y remédier et faire de notre mieux. »

L’ancien médecin de Premier League Matthew Ogunsanya a déclaré à BBC Radio 5 Live: « Je pense qu’il s’agit simplement d’un cas de risques perçus par rapport aux avantages.

« En fin de compte, vous devez vous poser la question : pourquoi certains joueurs voient-ils le risque du vaccin et pourquoi n’en voient-ils pas les avantages ? Les raisons varieront. »

Ancien ailier de l’Ecosse et de Chelsea Pat Nevin a déclaré qu’il était en colère contre les joueurs qui ne se font pas vacciner.

Il a déclaré au podcast Football Daily de BBC Radio 5 Live: « Je ne suis pas convaincu que les joueurs non vaccinés devraient être autorisés à continuer à jouer car c’est injuste pour les autres joueurs. »

La Premier League, l’EFL et la Professional Footballers’ Association ont organisé une rencontre entre les joueurs et le médecin-chef adjoint de l’Angleterre, le professeur Jonathan Van-Tam, pour discuter des préoccupations concernant le vaccin.

Que disent les gérants ?

Le patron de Liverpool, Klopp a parlé avec passion des vaccins Covid-19, exhortant les sceptiques à « faire confiance aux experts ».

Il a utilisé ses notes de programme avant la victoire 3-1 de jeudi contre Newcastle pour encourager les gens à se faire vacciner, écrivant: « Si je rencontre des amis ou des personnes auxquelles je tiens dans ma vie loin du football et qu’ils me disent qu’ils n’ont pas eu de jab pourtant, je fais de mon mieux pour les encourager à écouter les experts.

« Il ne s’agit jamais de ‘écoutez-moi’ – c’est toujours ‘écoutez ceux qui savent’. »

Le patron de Manchester City, Pep Guardiola a longtemps parlé en faveur du vaccin, en déclarant précédemment : « Je pense que les médecins, le service médical peuvent le faire, donc les joueurs doivent savoir que c’est [to] les protéger, leur famille et le reste de la société. Mais personne ne peut les obliger à le faire. »

Le patron d’Arsenal, Mikel Arteta, qui a contracté le virus au début de la pandémie, a déclaré qu’il avait encouragé ses joueurs à se faire vacciner.

« Le médecin a fait un très bon travail pour essayer d’expliquer à tout le monde – parce que culturellement aussi, il y a beaucoup de réflexions autour de cela », a-t-il déclaré.

« Nous essayons juste de les éduquer pour essayer de les encourager à prendre la décision, mais avant tout, ils doivent y croire. »

Le patron de Tottenham, Antonio Conte a déclaré qu’il aimerait que ses joueurs se fassent vacciner mais qu’il n’obligerait personne à le faire.

« Honnêtement, c’est une affaire personnelle, la vaccination », a-t-il déclaré.

« J’ai été vacciné et ma famille, ma fille et ma femme, ont fait de même. J’aimerais que d’autres personnes fassent de même, mais chaque personne doit prendre la meilleure décision pour elle-même. »

Matt Taylor, manager de la Ligue 2 d’Exeter City a déclaré à BBC Sport qu’il n’influencerait aucun de ses joueurs à se faire vacciner, soulignant que c’était « leur décision ».

« D’après mes discussions avec des joueurs qui n’ont pas été vaccinés, il y a beaucoup d’influences, et elles sont compréhensibles », a déclaré Taylor.

« Qu’il s’agisse d’organes hypertrophiés, de problèmes cardiaques, de problèmes respiratoires, de problèmes de fertilité possibles, ils ont toute une série de questions qui se posent et restent souvent sans réponse.

« Parfois, les gens pensent que c’est une décision simple de savoir si vous devez ou non vous faire vacciner. Mais ce n’est pas une décision aussi facile parce que les circonstances de chacun sont totalement différentes. »

Quelle est la situation en Europe ?

Italie

  • La Serie A affirme que 98% de ses joueurs ont subi un double coup. Le défenseur de la Juventus et de l’Italie Giorgio Chiellini s’est rendu sur les réseaux sociaux début décembre pour exhorter ses partisans à obtenir leur coup de rappel.

La France

  • En France, 95% des joueurs ont été doublement vaccinés et il y a peu de cas positifs en Ligue 1.

Allemagne

  • En Bundesliga, 94% des joueurs ont été doublement vaccinés. Joshua Kimmich du Bayern Munich a été testé positif pour le coronavirus en novembre et a déclaré qu’il souhaitait avoir choisi de vacciner plus tôt.

Espagne

  • Plus de 90 % des joueurs de la Liga ont été doublement vaccinés et les stades sont toujours autorisés à pleine capacité.

Tout ce que vous devez savoir sur la bannière de votre équipe de Premier LeaguePied de page de la bannière BBC Sport



Laisser un commentaire