informations quotidiennes

Grand Prix d’Abu Dhabi : Max Verstappen dit qu’il est traité différemment des autres pilotes


L’un de Lewis Hamilton et Max Verstappen sera sacré champion du monde ce week-end

Max Verstappen dit qu’il est traité différemment des autres pilotes en ce qui concerne les règles de course équitable.

Ses commentaires font monter les enchères au début du week-end du Grand Prix d’Abou Dhabi, où Verstappen et Lewis Hamilton s’affronteront pour décider du titre de Formule 1 de cette année.

Verstappen a déclaré : « Il semble que d’autres pilotes fassent la même chose et moi seul écope d’une pénalité.

« La seule chose que je demande, c’est que ce soit juste pour tout le monde. Ce n’est pas le cas. »

Le pilote Red Bull s’est vu infliger trois pénalités différentes lors du Grand Prix d’Arabie saoudite le week-end dernier pour des infractions qu’il aurait commises alors qu’il courait contre la Mercedes de Hamilton.

L’un était pour avoir dépassé en dehors de la piste, l’autre pour avoir forcé Hamilton à quitter le circuit et l’autre pour avoir freiné devant lui et causé une collision.

Hamilton est sorti vainqueur d’une course dramatique et controversée pour participer à la dernière course de la saison au niveau de Yas Marina aux points avec Verstappen.

Celui qui terminera devant dimanche remportera le titre – ce serait un huitième record pour Hamilton et le premier de Verstappen.

Statistiques de Lewis Hamilton et Max Verstappen
Max Verstappen a remporté une course de plus que Lewis Hamilton cette saison

Verstappen a cité deux autres incidents à Djeddah dans lesquels il a déclaré que d’autres conducteurs avaient fait la même chose et n’avaient pas été pénalisés.

Il a insisté sur le fait que dans son esprit, il n’avait enfreint aucune règle concernant les courses équitables.

« Pour moi, je n’avais pas tort », a déclaré Verstappen. « Seulement j’avais « mauvais » ; les autres n’ont rien eu.

« Nous étions tous les deux hors de la piste. D’une manière ou d’une autre, ils ont jugé que c’était de ma faute, ce avec quoi je ne suis pas d’accord, et l’autre pénalité non plus avec laquelle je ne suis pas d’accord. Et puis après, il m’a poussé hors de la piste et il a même l’air sur moi et me pousse hors du bord de la piste et il ne reçoit qu’un avertissement pour ça. »

Avant le week-end, le directeur de course Michael Masi a souligné dans ses notes d’événement les clauses du règlement de la F1 qui donnent à l’organe directeur de la FIA le pouvoir de retirer des points aux pilotes s’ils transgressent.

Celles-ci font référence à « toute violation des principes d’équité en compétition, tout comportement antisportif ou tentative d’influencer le résultat d’une compétition d’une manière contraire à l’éthique sportive ».

Cela a été considéré comme un avertissement aux deux pilotes de ne pas s’engager dans une conduite sale dans leur combat pour le titre.

Hamilton a déclaré que cette décision de la FIA était « juste », ajoutant: « J’espère qu’ils n’auront pas besoin d’être utilisés et nous aurons une excellente course. »

Verstappen a déclaré: « Je sais ce qu’il y a dans le code sportif. Il n’y a rien ajouté pour ce week-end. »

Verstappen a ajouté qu’il ne changerait pas son approche de la course pour ce week-end, malgré une pénalisation à Djeddah.

« Pourquoi devrais-je changer quand les autres sont autorisés à courir comme ça ? Tout le monde devrait être autorisé à courir comme ça », a-t-il déclaré.

Lorsqu’on lui a demandé s’il faisait confiance à Verstappen, Hamilton a déclaré: « Je pense que tout le monde ici en course vient pour gagner. J’aimerais croire que tout le monde veut le faire de la bonne façon. Je ne laisse même pas cela me venir à l’esprit. »

Hamilton a déclaré à propos des règles sur ce qui est autorisé en termes de combats côte à côte : « Pour moi, c’est assez clair. »

Formule 1
Max Verstappen et Lewis Hamilton sont entrés en collision à trois reprises cette saison, le dernier au Grand Prix d’Arabie saoudite de dimanche

Et lorsqu’on lui a demandé s’il pensait que Verstappen était « fou », comme il l’avait dit à la radio de l’équipe à Djeddah, Hamilton a répondu : « Écoutez, quand nous sommes dans les courses, nous disons toutes sortes de choses parce que quand vous êtes dans le feu de l’action pour le moment, l’adrénaline est à fleur de peau. C’est une figure de style. Nous, les pilotes de course, sommes tous un peu fous de faire les choses que nous faisons et de prendre les risques que nous prenons. »

Et il a dit qu’il ne pensait pas à l’idée qu’il pourrait battre le record qu’il partage avec Michael Schumacher pour les titres mondiaux.

« C’est juste comme un autre championnat pour moi », a déclaré Hamilton. « Je ne le considère pas comme un multiple. Chaque année, vous partez de zéro et vous vous concentrez sur la victoire. Je n’arrive pas avec (numéro) un sur ma voiture, j’arrive avec 44, et je ne Je ne me considère pas comme le champion. Je me considère comme celui qui lutte pour le championnat. « 

Autour de la bannière BBC iPlayerAutour du pied de page BBC iPlayer

Laisser un commentaire