informations quotidiennes

Coupe d’Europe des champions: les Scarlets, touchés par Covid, concèdent le match de Bristol


Dwayne Peel aurait été le premier patron des Scarlets à affronter Bristol dans l’élite européenne

Scarlets a concédé le match de la Coupe des champions d’Europe de samedi à Bristol Bears à cause de la crise de Covid-19, ce qui signifie que la grande majorité de leur équipe est en quarantaine à Belfast.

Ils quittent l’isolement vendredi et les problèmes de bien-être des joueurs et les complications entourant les joueurs emprunteurs ont conduit à la décision.

Scarlets dit qu’ils n’ont que 14 joueurs en forme à l’entraînement.

« C’est une décision que nous n’avons pas prise à la légère », a déclaré le président Simon Muderack.

« C’est un grand match entre deux grands clubs, que les supporters, les joueurs et le staff des deux côtés attendaient tous avec impatience. »

Selon les règles de la compétition, Bristol remportera une victoire 28-0 et cinq balles de match.

Scarlets avait appelé les patrons du tournoi à reprogrammer le match après avoir été pris dans l’émergence de la variante Omicron Covid alors qu’ils étaient en Afrique du Sud pour les matchs du United Rugby Championship (URC).

Le gouvernement britannique, soutenu par le gouvernement gallois, a imposé des restrictions de voyage qui ont conduit les Scarlets à voler d’Afrique du Sud à Dublin, avant de se rendre à Belfast pour s’isoler.

Les seuls membres de l’équipe à avoir joué depuis qu’ils ont battu Benetton en URC en octobre étaient ceux qui ont participé aux internationaux d’automne du Pays de Galles, tandis qu’un une équipe largement fantôme a battu les dragonslien externe en amical le 12 novembre.

Les voisins Ospreys étaient prêts à prêter des joueurs aux Scarlets pour le match de Bristol.

Mais l’European Professional Club Rugby (EPCR) a refusé d’assouplir les règles entourant l’égalité des joueurs en coupe, ce qui signifie qu’aucun joueur prêté ne peut également jouer pour une autre équipe au cours de la même campagne européenne.

Les Scarlets doivent accueillir Bordeaux-Bègles le dimanche 19 décembre.

Dans un communiqué, Scarlets a déclaré que les 14 joueurs en formation sont composés de sept membres seniors de l’équipe et d’un nombre égal de joueurs en développement.

Muderack a déclaré: « Le bien-être de nos joueurs doit être notre priorité et à la suite de discussions avec notre personnel, il a été estimé qu’il y avait trop de risques de demander aux joueurs actuellement en quarantaine de jouer un match de cette ampleur et de cette intensité juste un jour après leur arrivée hors quarantaine.

« Vous devez vous rappeler que l’équipe est isolée depuis que la nouvelle de cette variante d’Omicron est apparue pour la première fois alors qu’elle était encore à Durban, ce sera donc quelque chose comme 15 jours en tout.

« De plus, beaucoup de joueurs n’ont pas joué depuis le match contre Benetton le 22 octobre. En tant que club, nous avons un devoir de vigilance envers nos joueurs. »

Il a ajouté : « Nous avons examiné la possibilité d’inscrire des joueurs d’autres régions et nous sommes reconnaissants de la réponse positive d’Ospreys and Dragons.

« Mais, tous les joueurs que nous avons prêtés seraient effectivement » à égalité en coupe « et deviendraient des joueurs des Scarlets pour les phases de poules du tournoi, ce qui a également fait de cette option un défi.

« Avec l’intégrité de la compétition à l’esprit, nous avons estimé que nous n’étions pas en mesure d’organiser une 23e journée de compétition qui serait en mesure d’affronter les Bears. »

Scarlets est également conscient de la situation à laquelle sont confrontés les fans qui ont réservé des billets de match et un hébergement pour le match.

Muderack a ajouté: « Je suis sûr que tout le monde comprendra la situation dans laquelle nous nous sommes retrouvés sans que ce soit notre faute.

« Je voudrais également souligner que nous n’avons renvoyé aucun cas positif de Covid-19 dans toutes les séries de tests PCR avant de partir et depuis notre arrivée en Afrique du Sud et en Irlande du Nord.

« Nous tenons à remercier tout le monde à Bristol Bears et à l’EPCR pour leur compréhension de notre situation difficile et nous sommes impatients d’accueillir Pat Lam et son équipe à Parc y Scarlets pour le match retour en janvier. »

Scarlets dit que les fans seront informés du plan pour ceux qui ont réservé des billets de match et des voyages officiels « sous peu », une approche reflétée par Bristol.

Dans un déclarationlien externe L’EPCR a reconnu « les circonstances malheureuses qui ont eu un impact sur les joueurs et le personnel des Scarlets sans que ce soit leur faute ».



Laisser un commentaire