informations quotidiennes

Finales ATP Next Gen : quelles nouvelles règles adopter pour le tennis de haut niveau ?


L’adolescent espagnol Carlos Alcaraz, qui a remporté la finale 2021 de l’ATP Next Gen, a déclaré qu’il « aimait » le format et l’atmosphère de l’événement

Quand Andy Murray parle, la majorité du monde du tennis écoute. Et sa colère envers Stefanos Tsitsipas pour avoir passé trop de temps aux toilettes pendant les matchs a apparemment contribué à un éventuel changement de règle.

Des voyages aux toilettes chronométrés – ceux qui prennent moins qu’il n’en faut pour que « le milliardaire américain Jeff Bezos s’envole dans l’espace », comme Murray la célèbre pause salle de bain de Tsitsipas à l’US Open – était l’une des nouvelles règles mises en œuvre lors des finales ATP Next Gen de la semaine dernière.

Des échauffements plus courts et un entraînement sur le terrain ont également été testés lors de l’événement, où huit des meilleurs joueurs masculins du monde âgés de moins de 21 ans s’affrontent sur cinq sets – mais où chaque set est remporté par le premier joueur à remporter quatre matchs.

Ainsi, en plus de voir la prochaine vague de stars potentielles du tennis masculin, le tournoi Next Gen a offert l’occasion de voir à quoi pourrait ressembler le sport à l’avenir.

« Cet événement a toujours consisté à repousser les limites et à tester de nouvelles idées », a déclaré le directeur du tournoi, Ross Hutchins.

« En fin de compte, nous voulons continuer à améliorer l’expérience de nos fans. »

Votez – quelle nouvelle règle aimeriez-vous le plus voir introduite ?

Si vous consultez cette page sur l’application BBC News veuillez cliquer ici pour voter.

Pourquoi ces règles sont-elles testées ?

Les chefs de tennis, comme tous ceux qui opèrent dans le sport professionnel, ont depuis longtemps reconnu l’importance d’évoluer et d’attirer un public plus jeune dans un marché concurrentiel.

Accélérer le rythme du jeu, en particulier en raccourcissant le temps «mort» avant le début du match et entre les points, a été l’une des priorités de l’ATP et de la WTA.

D’autres événements comme le World Team Tennis, le Tie Break Tens et l’Ultimate Tennis Showdown de Patrick Mouratoglou ont également tenté des changements radicaux en matière de notation, d’entraînement et de divertissement.

Mais la Next Gen Finals – lancée en 2017 – a été l’étape la plus visible pour une expérimentation notable.

Plusieurs nouvelles règles ont été mises en œuvre lors de l’événement de cette année à Milan, où l’Espagnol Carlos Alcaraz a remporté le titre samedi.

  • Échauffements plus courts : Réduit de quatre minutes à une
  • Coaching sur terrain : Les joueurs sont autorisés à recevoir un encadrement verbal du côté du terrain
  • Délais médicaux limités : Chaque joueur n’en a autorisé qu’un par match
  • Pauses salle de bain chronométrées : Pas plus de trois minutes (plus jusqu’à deux minutes supplémentaires pour un changement de kit)

Le format unique des matchs de l’événement de cette année n’a pas changé et est resté premier à quatre matchs dans les meilleurs des cinq sets.

D’autres innovations des événements précédents sont également restées: notamment, un point décisif au lieu de deux lorsqu’un match atteint 40-40.

Seb Korda sert Lorenzo Musetti lors de la finale 2021 de l'ATP Next Gen
Les matchs des finales Next Gen ont également été joués sur un terrain sans les lignes de double

Quelle a été la réaction ? Et les règles pourraient-elles être appliquées sur les circuits principaux ?

Les joueurs et entraîneurs impliqués à Milan ont semblé satisfaits des différentes règles, bien que le finaliste américain Sebastian Korda ait reconnu qu’il était « difficile » de s’y habituer.

En jouant séries de jeux du premier au quatre était initialement « très difficile », a ajouté le numéro 32 mondial Korda.

« Vous devez toujours vous concentrer et être prêt à partir », a-t-il déclaré. « Une pause est une très grande chose pour le set et l’élan pour le match. »

Brandon Nakashima, un autre Américain qui a perdu contre Korda dans les quatre derniers, a parlé positivement d’avoir pas de pub à deux parce que cela signifiait qu’il y avait « beaucoup de points cruciaux » qui nécessitaient un niveau de concentration accru tout au long.

Les matchs de double sur les deux circuits utilisent depuis longtemps le système, ce qui signifie que les matchs sont remportés par un point gagnant à 40-40 au lieu d’avoir besoin de deux points clairs.

Mais rien n’indique qu’il sera introduit dans les épreuves de simple de haut niveau.

Nakashima a concédé le échauffement d’une minute était « un peu difficile », l’Argentin Juan Manuel Cerundolo convenant que les joueurs commençaient « un peu en dehors du rythme ».

Permettant coaching du côté du terrain a également été bien reçu, l’Italien Lorenzo Musetti demandant instamment que l’interaction soit introduite lors de la tournée principale.

« Je pense que c’est une bonne solution. J’aime ça et je vais m’efforcer de le mettre sur le circuit ATP », a-t-il déclaré.

Le joueur espagnol Carlos Alcaraz s'entretient avec son entraîneur Juan Carlos Ferrero
Carlos Alcaraz (à droite) a pu s’entretenir avec son entraîneur Juan Carlos Ferrero – champion masculin de Roland-Garros 2003 et ancien numéro un mondial – lors de ses matchs

L’entraînement sur le terrain, qui est en place sur le circuit WTA depuis 2008, a cependant été un débat qui divise.

Beaucoup dans le sport croient encore que les joueurs devraient avoir à résoudre des problèmes sur le terrain et à s’adapter tactiquement de manière indépendante.

Le durcissement des règles autour de pauses toilettes et temps morts médicaux, qui ont longtemps été critiqués pour permettre à certains joueurs de les utiliser tactiquement, pourraient être introduits sur le circuit masculin pour la saison 2022.lien externe

Bien que la réduction de la durée des sets sur les principaux circuits ATP et WTA ne semble pas être envisagée, certaines innovations Next Gen ont déjà été mises en œuvre.

Les appel de ligne électronique Le système utilisé à l’US Open de cette année – remplaçant les juges de ligne par la technologie informatisée – a été testé pour la première fois lors de la finale de 2017.

Les Horloge de tir de 25 secondes était une autre innovation qui s’est depuis transférée aux événements seniors. Malgré les réserves initiales exprimées par Rafael Nadal, entre autres, c’est devenu une règle acceptée qui a été utilisée tout au long du Wimbledon de l’année dernière.

Qu’en est-il de l’expérience des fans ?

Depuis qu’il a pris ses fonctions de président de l’ATP l’année dernière, Andrea Gaudenzi a souvent souligné l’importance de développer une « meilleure expérience des fans » dans le sport.

Pour ceux qui assistent aux Next Gen Finals, cela s’est traduit par des matchs plus courts, une atmosphère vibrante créée par un DJ en direct et une libre circulation des fans pendant l’action.

Permettre aux spectateurs de déambuler, et surtout ne pas faire attendre les retardataires à l’extérieur du court jusqu’à un changement, était une « bonne initiative », selon l’ancien joueur britannique Arvind Parmar.

« Faire entrer les fans à 1-0 a été un problème lors d’événements réguliers. Parfois, ils doivent attendre 20 à 25 minutes pour ces trois matchs », a déclaré Parmar, qui commentait l’événement pour Amazon Prime.

Ceux qui se trouvaient à l’intérieur de la salle Allianz Cloud de Milan semblaient apprécier l’expérience, du moins à en juger par les sourires rayonnants et la danse dans les sièges captés par les caméras.

Et, comme sur le court, les tribunes contenaient de nombreux visages jeunes – ce qui est l’objectif du tennis car il tente de rester pertinent parmi les générations futures.

Un DJ joue de la musique lors de la finale ATP Next Gen à Milan
Les jeunes fans de la finale Next Gen se sont régulièrement levés lorsque le DJ du court a laissé tomber des airs de danse lors des changements.

Autour de la bannière BBC iPlayerAutour du pied de page BBC iPlayer

Laisser un commentaire