informations quotidiennes

Angleterre 51-12 Canada : les Red Roses dominent les visiteurs et prolongent la série de victoires à 17 Tests


Le premier essai de Heather Cowell a eu lieu sur son terrain d’origine des Harlequins
Angleterre (20) 51
Essais : Cowell 2, Berne 2, McDonald 2, Matthews Avec: Harrison 4, Rowland Stylo: Harrison 2
Canada (12) 12
Essayer: Farries, Poulin Avec: Meunier

L’automne victorieuse de l’Angleterre s’est poursuivie alors qu’elle a dominé une équipe canadienne pour souligner son statut de force dominante du football féminin.

L’aile débutante Heather Cowell a marqué deux essais, tandis que la pilier Sarah Bern a pris le relais pour son propre doublé.

Le Canada s’est battu avec acharnement, avec les essais à longue distance de Sabrina Poulin et Paige Ferries freinant en Angleterre avant la pause.

Mais Claudia McDonald a marqué deux fois, avec Alex Matthews également traversant, comme l’indiquent la forme physique et la profondeur de l’équipe des hôtes.

La défaite du Canada, classé troisième au monde, fait suite à des victoires record consécutives contre les champions du monde néo-zélandais au cours des deux week-ends précédents et prolonge la séquence de victoires de l’Angleterre à 17 tests successifs.

Le sélectionneur anglais Simon Middleton mettra cependant en garde son équipe contre toute complaisance, compte tenu de la victoire 38-13 de la France sur les Black Ferns samedi.

Il y a un peu plus de six mois, l’Angleterre a eu un après-midi de travail beaucoup moins confortable à Twickenham Stoop, la France les poussant jusqu’au bout dans un match décisif des Six Nations 10-6.

A moins d’un an du report de la Coupe du monde de rugby en Nouvelle-Zélande, les deux superpuissances européennes semblent les plus avancées dans leurs préparatifs.

L’Angleterre tentera de faire table rase de ses tests d’automne contre les États-Unis à Worcester dimanche prochain. Une victoire signifierait qu’ils égaleraient le record masculin de l’Angleterre de 18 victoires successives aux tests entre 2015 et 2017.

L’Angleterre revient fort après la pause

Heather Cowell
Le circuit des selfies d’après-match de l’Angleterre est venu avec de vrais sourires après avoir submergé le Canada en seconde période

Après le démantèlement des Black Ferns par l’Angleterre au cours des quinze derniers jours, une grande partie de la foule de 6 310 personnes est arrivée à Twickenham Stoop en anticipant un score similaire.

Les quatre premières minutes n’ont rien fait pour dissiper ces attentes. L’Angleterre a grondé impitoyablement vers le haut du terrain, avant qu’Helena Rowland ne fasse une erreur parfaite pour l’aile des Harlequins Cowell pour marquer ses débuts avec un essai.

La défense rapide et bien entraînée de l’Angleterre a étouffé les tentatives du Canada de courir le rare ballon sur lequel ils ont mis la main et Zoe Harrison et Sarah McKenna ont dominé tous les échanges de coups de pied.

Mais, comme Middleton l’avait prédit avant le match, le Canada a tenu bon. Et ils ont été dûment récompensés. L’indiscipline de l’Angleterre a aidé le Canada à revenir dans le match avec une série de pénalités, avant que leurs inexactitudes n’ouvrent la voie à la ligne d’essai.

Le centre Lagi Tuima, à la place de l’impressionnante Hollie Aitchison, a tenté de faire basculer le ballon au large, mais Farries a capté la passe et a sprinté sous les poteaux pour donner l’avantage au Canada après 20 minutes.

Le peloton du Canada, composé d’une première ligne composée uniquement d’Exeter, a freiné le maul entraîné qui a causé tant de dégâts lors des deux matchs de l’Angleterre contre la Nouvelle-Zélande.

Et, après que l’essai de Berne ait, peut-être heureusement, survécu à un examen vidéo, le Canada s’est rapproché des trois points à la mi-temps, Poulin devançant Abby Dow dans le coin après un mouvement habile de la première phase.

Cowell et Bern, tous deux impressionnants tout au long, ont réussi leurs deuxièmes essais de chaque côté de l’intervalle pour apaiser les craintes croissantes d’un bouleversement.

Et, après que le demi de mêlée McDonald ait tenté un essai et que Harrison ait écopé d’un penalty à longue distance, l’Angleterre a vidé son banc avec grand effet.

Le Canada a été épinglé dans ses propres 22 par l’énergie renouvelée de l’Angleterre, les jambes fraîches de la remplaçante Matthews l’ont emmenée au galop à travers un espace au milieu de terrain pour ajouter un sixième essai.

Dans les dernières minutes, McDonald a foncé à l’aveugle pour ajouter sa deuxième et donner au tableau de bord Stoop l’éclat qui lui manquait après 40 minutes.

Joueuse du match – Sarah Berne

Sarah Berne
Une présence déchaînée dans le jeu, Sarah Bern a marqué deux essais et était à l’affût de toutes les opportunités de pick-and-go

Angleterre: McKenna ; Cowell, Tuima, Rowland, Dow ; Harrison, MacDonald; Botterman, Cokayne, Berne, Aldcroft, Ward, Hunter (capt), Kabeya, Cleall.

Remplacements : Davies, Cornborough, Muir, Millar-Mills, Matthews, Packer, Infante, Aitchison.

Canada: alaria; Poulin, Kaljuvee, Tessier, Farries; Belchos le Bon, Miller ; DeMerchant, Tuttosi, Menin, Taylor, Holtkamp, ​​Forteza, Paquin, Senft.

Remplacements : Russell, Kassil, Ellis, Beukeboom, Buisa, Royer, Pelletier, Gonzalez.

Autour de la bannière BBC iPlayerAutour du pied de page BBC iPlayer

Laisser un commentaire